MarkUs : documentation pour l’étudiant

MarkUs est une application web destinée à simplifier la tâche de correction du code rendu par les étudiants dans le cadre de travaux pratiques (TP) ou projets d’informatique (travaux en autonomie, notés ici TA). Les étudiants n’ont plus à imprimer leur code ou à l’envoyer par mail aux enseignants : tout est géré via MarkUs, qui confère ensuite la même facilité et souplesse de correction que l’on a avec un papier et un crayon. MarkUs a vu le jour sous l’impulsion de Karen Reid à l’Université de Toronto. Il fait l’objet d’une collaboration entre cette Université et l’École Centrale de Nantes depuis 2009, à travers la participation d’étudiants au développement du logiciel (stages, projets, etc.). Au niveau des usages, MarkUs est activement utilisé à l’École Centrale de Nantes depuis la rentrée 2010, dans tous les enseignements d’informatique dispensés dans l’établissement.

MarkUs est accessible à l’adresse suivante, en fonction de l’enseignement considéré :

Interfacé avec l’annuaire LDAP de l’École Centrale de Nantes, il permet à tout utilisateur pré-enregistré de se connecter, soit en tant qu’élève, en tant que correcteur ou en tant qu’administrateur. Dans ce billet, nous verrons les droits réservés aux étudiants. Nous recommandons aux correcteurs de recourir préférentiellement au navigateur FireFox pour utiliser MarkUs.

À ce niveau, nous décrirons les possibilités offertes par MarkUs avant et après évaluation par le correcteur. Une fois connecté à MarkUs, l’étudiant est accueilli dans le logiciel et voit le panel des différents projets auxquels il peut prendre part/il a participé. Cela suppose évidemment qu’un projet a été préalablement créé et configuré par l’administrateur/le responsable de matière. Par convention, les projets se présente sous la forme « {Acronyme de la matière}-{TP ou TA}-{numéro de groupe} » . Ainsi MELOG-TP1-06 représentera le TP de MELOG n°1 du groupe de TD n°6.

Écran d'accueil de l'étudiant, présentant les projets qui peuvent être rejoints d'une part, les projets clos d'autre part.

Écran d'accueil de l'étudiant, présentant les projets qui peuvent être rejoints d'une part, les projets clos d'autre part.

Phase n°1 : soumission d’un travail

Dans la suite de cet exemple, l’élève doit participer au TP de MELOG n°2 effectué par le groupe de Travaux Dirigés (TD) n°1 (soit MELOG-TP2-01). À partir de l’écran d’accueil, l’élève choisit le projet auquel il doit prendre part. Il se trouve alors face à un récapitulatif du travail à effectuer – et notamment des fichiers à envoyer avant la date limite (elle aussi rappelée). Le nombre d’étudiants autorisés par sous-groupe est lui également clairement spécifié. À partir de là, l’élève peut choisir de « Travailler seul » ou de « Créer » son propre sous-groupe :

  • pour travailler seul, il suffit de cliquer sur le lien éponyme ;
  • pour travailler en sous-groupe, il suffit de choisir « Créer » et, ensuite, de préciser le login de(s) élève(s) de son sous-groupe via le lien « Inviter » . Dès lors, l’/les étudiant(s) invité(s) devra(ont) se connecter sur MarkUs pour accepter l’invitation. Toutefois, dès qu’un étudiant a invité suffisamment de personnes pour que le sous-groupe soit considéré comme valide, il peut commencer à envoyer son code (dans le cas, par exemple, où l’un des membres du sous-groupe ne peut pas accepter de suite l’invitation). La soumission sera alors bien faite au nom du sous-groupe.
Écran de présentation des attentes relatives à un projet en cours

Écran de présentation des attentes relatives à un projet en cours

Une fois le sous-groupe d’élèves constitué, de nouveaux onglets apparaissent :

  • « Envois » permet de soumettre des fichiers ;
  • « Résultats » permettra, plus tard, de récupérer la note et les annotations laissées par le correcteur du TP.
Écran de présentation des attentes relatives à un projet en cours après avoir créer son propre groupe d'élèves

Écran de présentation des attentes relatives à un projet en cours après avoir créer son propre groupe d'élèves

Pour soumettre ses propres fichiers, choisir l’onglet « Envois » . Cela conduit au « Gestionnaire de fichiers » qui récapitule les fichiers en cours de soumission, et ceux restant à envoyer. Pour soumettre un nouveau fichier, choisir « Nouveau » . Préciser alors où se situe, sur le disque de l’ordinateur, le fichier à envoyer (attention : il convient de penser à ce que les fichiers indiqués comme « requis » pour le projet soient bien soumis, cf. écran d’accueil du projet) et cliquer sur « Envoyer » .

Remarque : il est impératif qu’aucun caractère accentué n’apparaisse dans les noms de fichiers déposés sur MarkUs.

Écran du gestionnaire de fichiers alors qu'aucun fichier n'a encore été soumis

Écran du gestionnaire de fichiers alors qu'aucun fichier n'a encore été soumis

Si l’envoi du fichier a été effectué correctement, alors il apparaîtra désormais dans le « Gestionnaire de fichiers » . En cas d’erreur ou de modifications apportées au fichier, il est évidemment possible d’opérer une nouvelle soumission. Pour cela, il faut choisir « Remplace » , préciser le fichier à charger et valider.

Écran du gestionnaire de fichiers après qu'un fichier a été soumis

Écran du gestionnaire de fichiers après qu'un fichier a été soumis

Une soumission sera considérée comme valide au niveau de MarkUs, même si l’intégralité des fichiers attendus n’a pas été envoyée. Lorsque la date limite de rendu est dépassée, c’est la dernière version des fichiers déposés sur MarkUs qui sert à la notation du travail par le correcteur. S’il reste possible de soumettre une nouvelle version de son code, la note ne se basera évidemment que sur le travail rendu pour la date limite. Les annotations, quant à elles, seront laissées soit sur la nouvelle version mise en ligne, soit sur la dernière version déposée avant la date limite. Ce choix appartient intégralement au correcteur.

Écran du gestionnaire de fichiers dans le cas où le sous-groupe d'étudiants n'a déposé aucun fichier demandé avant la date limite

Écran du gestionnaire de fichiers dans le cas où le sous-groupe d'étudiants n'a déposé aucun fichier demandé avant la date limite

Écran du gestionnaire de fichiers dans le cas où le sous-groupe d'étudiants soumet un (ou plusieurs) fichier(s) après la date limite. MarkUs précise bien que la date de retour est dépassée et que seuls les fichiers mis en ligne avant la date de retour seront pris en compte.

Écran du gestionnaire de fichiers dans le cas où le sous-groupe d'étudiants soumet un (ou plusieurs) fichier(s) après la date limite. MarkUs précise bien que la date de retour est dépassée et que seuls les fichiers mis en ligne avant la date de retour seront pris en compte.

Phase n°2 : prise de connaissance de la correction

Comme nous l’avons dit précédemment, l’écran d’accueil à MarkUs permet à l’étudiant de voir le panel des différents projets auxquels il peut prendre part/il a participé. Lorsqu’un projet a été corrigé, l’appréciation générale apparaît (il convient parfois d’ignorer le champ « note » , les TP n’étant pas systématiquement notés dans certaines matières). Pour accéder aux résultats détaillés, cliquer sur « Résultats » . Dès lors, l’élève peut naviguer dans les différents fichiers qu’il avait soumis et, en survolant les zones surlignées avec sa souris, il voit les commentaires déposés par l’enseignant.

Écran d'accueil de l'étudiant, présentant les projets qui peuvent être rejoints d'une part, les projets clos d'autre part (avec leurs résultats éventuels)

Écran d'accueil de l'étudiant, présentant les projets qui peuvent être rejoints d'une part, les projets clos d'autre part (avec leurs résultats éventuels)

Écran des résultats pour un projet : l'étudiant peut naviguer dans les différents fichiers qu'il avait soumis. En survolant avec la souris les zones surlignées, les commentaires laissés par le correcteur s'affichent.

Écran des résultats pour un projet : l'étudiant peut naviguer dans les différents fichiers qu'il avait soumis. En survolant avec la souris les zones surlignées, les commentaires laissés par le correcteur s'affichent.

Nous vous invitons à laisser vos questions en commentaires de ce billet : elles nourriront un futur article « foire aux questions » . Merci d’avance !

About the Author

Morgan Magnin, PhD, is an associate professor at the Computer Science and Mathematics department of École Centrale de Nantes, a french top engineering school. His long-term interests for Information and Communication Technology applied to Education (which is called, in french, Technologies de l’information et de la Communication pour l'Enseignement - TICE) conducted him to be nominated as Project Manager of these fields at Centrale Nantes. He works for the Chief Information Officer (Guillaume Moreau) and the Head of Studies (Philippe Dépincé). He is co-lead of various projects involving ICT. The project "Most complex systems with simplest tools", that aims to improve pedagogical methods thanks to Tablet PC, is one of them.